Élaborer et conduire avec succès un PLPDMA

Sensibiliser les acteurs des administrations publiques à la prévention des déchets : fiche-action

Repères
  • Axe du PNPD concerné : 12. Des administrations publiques exemplaires en matière de prévention des déchets
  • Action du PNPD déclinée : 12.3. Sensibiliser le personnel des administrations à la prévention des déchets, via notamment des actions de formation

De quoi s’agit-il ?

La sensibilisation des acteurs au sein des administrations publiques vise trois catégories de cibles :
  • L’ensemble des acteurs au sein de la collectivité exemplaire, en vue de leur faire modifier leurs pratiques, par des actions de sensibilisation similaires aux ménages ;
  • Les directeurs et responsables de service, ainsi que les agents dans le cadre de leur travail, pour modifier l’organisation du travail et les pratiques professionnelles ;
  • Les autres collectivités territoriales, les communes et les établissements publics du territoire de PLPDMA pour qu’ils s’engagent dans une démarche éco-exemplaire. Pour simplifier, toutes ces organisations seront désignées par le terme « administrations publiques ».


Quels enjeux ?
  • Les collectivités territoriales mènent différentes actions d’éco-exemplarité en matière de prévention dans le cadre de plans territoriaux et programmes locaux de prévention des déchets (PPP), mais elles sont nombreuses à rencontrer des difficultés lorsqu’il s’agit d’impliquer les services au-delà du service déchets ou prévention, ou de remettre en question l’organisation du travail.
  • L’acceptation du changement passe par la compréhension des enjeux, des bénéfices individuels et collectifs. Les élus et le personnel d’encadrement doivent être convaincus de l’intérêt de la démarche et porter ce message en interne. La sensibilisation de tous les acteurs est donc une étape essentielle pour créer une base solide à la démarche d’éco-exemplarité.
Gisement d’évitement : 2 / 4
Potentiel de réduction : 1 / 3


Objectifs de l’action

  • Sensibiliser la totalité des cibles ou un % d’agents, d’élus, de communes/administrations publiques... (à décliner par cible, voire par action).


Exemples de mise en œuvre

Exemples de mise en oeuvre à destination des agents :
  • S’appuyer sur le groupe de réflexion interne pour concevoir des actions de sensibilisation adaptées aux différentes cibles ;
  • S’appuyer sur le diagnostic et les résultats du suivi et de l’évaluation pour sensibiliser les agents aux conséquences de leurs comportements sur les quantités de déchets produits ;
  • Organiser des animations thématiques similaires à celles visant les ménages, de préférence pendant le temps de travail : conférences débats, séances d’information, journée de troc, ateliers...   Ces animations peuvent servir à tester un format d’atelier à destination des ménages ;
  • Diffuser des messages de prévention, mettant en évidence les gestes et les bénéfices individuels et collectifs au moyen des outils de communication interne de la collectivité (intranet, feuille de paie, panneaux d’affichage...). S’appuyer pour cela sur les nombreux guides existants ou en produire un propre au PLPDMA dans le cadre d’un groupe de travail participatif, comme action mobilisatrice ;
  • Proposer de suivre des formations sur la prévention et la gestion éco-responsable des déchets et, au-delà, sur le développement durable, l’éco-exemplarité, etc. ;
  • Valoriser régulièrement les actions menées par d’autres agents/services à travers les outils de communication interne et externe ;
  • Organiser des rencontres régulières (conférences débat, journée annuelle du développement durable (DD)...), pour partager les retours d’expérience de différents services, s’informer, débattre, susciter de nouvelles idées d’actions.
 
Exemples de mise en œuvre à destination des services et des élus :
  • Informer les agents sur les enjeux de réduction des déchets spécifiques et les alternatives existantes, de façon ciblée suivant les services (penser au service de l’aménagement du territoire sur les déchets du BTP, au service communication sur l’éco-communication, au service des achats...) ;
  • Former les agents à de nouvelles pratiques dans le cadre de leur fonction : gestion différenciée, utilisation ou fabrication de produits d’entretien, configuration des impressions, achats, éco-communication... :
    • à travers des ateliers réalisés par des professionnels,
    • dans le cadre de la formation continue, en vue d’acquérir de nouvelles compétences ;
  • Former les responsables de service et les directeurs à la gestion du changement ;
  • Organiser des opérations témoins : élus témoins, collectivités témoins ou un défi inter-service ;
  • Organiser un événement annuel autour de l’éco-exemplarité, rassemblant tous les agents, directeurs et élus, pour partager les résultats, échanger les pratiques, et entretenir la dynamique.
 
voir toutes les autres fiches-actions – rubrique « Éco-exemplarité »
 
Exemples de mise en œuvre à destination des collectivités territoriales et des établissements publics :
  • Organiser des séances d’information à destination des élus et responsables : mettre en évidence les bénéfices de la démarche éco-exemplaire pour la collectivité/l’établissement, montrer les résultats concrets obtenus par d’autres collectivités, témoigner du retour d’expérience de la collectivité pilote du PLPDMA ;
  • Organiser des visites des élus, des différents services... sur les sites de la collectivité ou dans des établissements mettant en place des démarches éco-exemplaires. Ces visites rendent concrètes les pratiques et permettent d’échanger avec les acteurs sur leur expérience ;
  • Organiser des formations pratiques sur la mise en place d’une démarche éco-exemplaire au sein d’une organisation ou d’un établissement ;
  • Former en même temps les agents/responsables de la collectivité pilote et des collectivités territoriales ou communes du territoire.
 
Actions complémentaires


Éco-exemplarité des collectivités

 

Exemples de partenaires à associer

  • Pilotes de démarche intégrant l’éco-exemplarité (Agenda 21, PCET...).
  • Conseil départemental (relais vers les collèges, les EHPAD...).
  • Conseil régional (relais vers les lycées...)...
 
Points de vigilance
  • Cibler tous les acteurs, y compris le personnel d’entretien, les chargés de communication, les acheteurs..., mais aussi l’encadrement, la direction et les élus.
  • Sensibiliser également les usagers des établissements et leurs familles pour les mobiliser et obtenir leur coopération (tri des biodéchets, lutte contre le gaspillage alimentaire...).
  • Envisager d’élargir le sujet au développement durable, à l’éco-responsabilité ; ou au contraire, inscrire la sensibilisation en matière de prévention des déchets dans des démarches existantes (agenda 21, PCET...). Cela donnera une plus grande cohérence à la démarche et créera des synergies.


Évaluation

Indicateurs de suivi

Quantités évitées : sans objet
Indicateurs d’activité (mesurés par comptage) :
  • Nombre ou % de personnes sensibilisées (à décliner par action, par cible).
Changement de comportement :
  • Nombre de personnes/services/administration déclarant pratiquer un ou plusieurs gestes de prévention – taux d’évolution de ce nombre en %.

Impact socio-économique et financier

Indicateurs-clés à mesurer :
  • Coût des actions de sensibilisation (temps passé, coût d’éventuels intervenants extérieurs...) à prendre en compte au moins partiellement dans l’évaluation de l’impact socio-économique et financier des actions impactant les coûts de déchets.

Impact environnemental

Non pertinent pour des actions de sensibilisation (veiller à la cohérence des actions menées avec les messages de réduction des déchets).
 
 

Ressources méthodologiques et annexes

Rôles de la collectivité en charge du PLPDMA
  • Identifier les acteurs et actions pour le diagnostic local
  • Remonter de l’information pour le recensement national
  • Diffuser de l’information/des outils nationaux
  • Communiquer
  • Être éco-exemplaire
  • Mobiliser des acteurs et développer des partenariats
  • Proposer des aides méthodologiques/formations
  • Proposer des aides financières et/ou logistiques