Élaborer et conduire avec succès un PLPDMA

Formuler des objectifs relatifs à la contribution du PLPDMA aux autres politiques du territoire

Finalités
  • Faciliter et renforcer le portage politique du programme (en élargissant sa base de légitimité).
  • Multiplier les opportunités de communication autour de la dynamique générée.
 
 

En pratique

  • Créer les transversalités utiles avec les autres politiques emblématiques de la collectivité : lutte contre le changement climatique, environnement, action sociale, développement économique, tourisme... 
  • Intégrer l’approche « prévention » dans la politique « déchets ». Le PLPDMA peut, en effet, servir à :
    • renforcer l’ambition et la cohérence d’une politique intégrée de prévention et de gestion des déchets : la prévention n’est pas uniquement une approche socio-économique et de sensibilisation, liée aux modes et comportements de production et de consommation, elle comporte aussi un volet technique,
    • préparer le passage à une tarification incitative, levier essentiel de réduction des déchets : le PLPDMA réduit les effets collatéraux et facilite l’acceptation par les usagers, en leur donnant les moyens d’agir pour maîtriser leur production de déchets,
    • compléter une politique de tarification incitative déjà engagée, en permettant d’ancrer en profondeur la modification des modes de consommation et des pratiques de réparation, réemploi, compostage...,
    • mettre en évidence les grands axes d’intervention définis par la matrice AFOM.
 
 
Bon à savoir
Ces objectifs stratégiques sont le reflet de la volonté politique. Proposés par la CCES, leur validation revient néanmoins aux élus.