Élaborer et conduire avec succès un PLPDMA

Former les acteurs de la gestion de proximité des biodéchets et leur fournir un appui méthodologique : fiche-action

Repères
  • Axe du PNPD concerné : 6. Poursuivre et renforcer la prévention des déchets verts et la gestion de proximité des biodéchets
  • Action du PNPD déclinée : 6.5. Diffuser des outils d’aide méthodologique et de formation destinés aux acteurs de la gestion de proximité des biodéchets

De quoi s’agit-il ?

Former les relais de terrain professionnels ou bénévoles, et leur fournir les outils et méthodes nécessaires à leurs activités de promotion de la gestion des biodéchets.


Quels enjeux ?
  • Le développement d’une gestion de proximité des biodéchets efficace repose largement sur la qualité de l’information donnée aux foyers et établissements.
  • La diffusion d’information, l’appui technique et l’animation de la démarche reposent sur différents acteurs :
    • Les animateurs de PLPDMA,
    • Les agents de la collectivité, référents techniques et animateur des relais de terrain : maître composteur,
    • Les relais ambassadeurs auprès des ménages d’une partie du territoire (guides composteurs),
    • Les personnes ressources pour les participants à un site (référent de site).
Chacun de ces acteurs doit disposer des connaissances et des méthodes correspondant à son rôle, et ce rôle doit également être clairement défini.
Gisement d’évitement : pas d'estimation
Potentiel de réduction : pas d'estimation


Objectifs

  • Former les différentes catégories d’acteurs du territoire à la gestion de proximité des biodéchets.


Exemples d’actions à mettre en œuvre

L’ADEME a mis en place un dispositif de formation pour l’ensemble des opérateurs, salariés ou bénévoles, chargés d’accompagner les acteurs locaux pratiquant la gestion de proximité des biodéchets, de façon à leur permettre d’exercer leur rôle le plus efficacement possible.
Ces formations sont les suivantes :
  • Chargé de mission déchets : piloter l’action de la collectivité en matières de prévention et de gestion de proximité des biodéchets ;
  • Maître composteur : mobiliser et animer les relais de terrain (guides composteurs, référents de site), définir et mettre en place les solutions techniques adaptées aux besoins ;
  • Guide composteur : être ambassadeur et conseiller de proximité sur les pratiques de gestion des biodéchets auprès des ménages de son environnement proche ;
  • Référent de site : informer les usagers et superviser le fonctionnement d’un site de compostage partagé ou en établissement.
Exemples de mise en œuvre à destination des professionnels de la gestion de proximité des biodéchets et des relais :
  • Mobiliser des bénévoles et susciter leur engagement à devenir guide ou maître composteur, parmi les particuliers, les membres d’associations de jardinage, les salariés des associations de protection de l’environnement du territoire, etc. ;
  • Organiser et financer des formations sur le territoire de la collectivité pour les différents profils ;
  • Relayer l’offre de formation existante auprès des différentes cibles potentielles et les encourager à les suivre ;
  • Animer des réseaux d’acteurs formés (guides composteurs, maîtres composteurs) pour les maintenir actifs dans le temps ;
  • Effectuer une veille sur les besoins en formation des acteurs déjà formés et leur proposer des formations complémentaires, des approfondissements, la découverte de thématiques connexes (ex. : lutte contre le gaspillage alimentaire/maîtres frigo) ;
  • Diffuser les guides méthodologiques de l’ADEME auprès des acteurs relais locaux.
Exemples de mise en œuvre à destination des ménages :
  • Organiser des ateliers pratiques (mini-formation) à destination des particuliers souhaitant découvrir ou approfondir les techniques de gestion de proximité des biodéchets, ou de jardinage au naturel.


Exemples de partenaires à associer

  • Directions régionales de l’ADEME.

Éco-exemplarité des collectivités

Exemples de mise en œuvre :
  • Mobiliser et former des agents et des élus des collectivités et communes du territoire comme guides composteurs ou référents de site, à commencer par l’animateur du PLPDMA et certains membres de l’équipe projet, voire l’élu référent ;
  • Former les agents chargés de l’entretien des espaces verts.


Évaluation

Indicateurs de suivi :

 Pas d’estimation.

Nombre d’acteurs formés :

À décliner par formation.

Impact socio-économique et financier

Non pertinent.
Le coût des formations est à inclure, au moins partiellement, dans l’évaluation économique globale dans le calcul de l’impact socio-économique des autres actions de compostage. 

Impact environnemental

Non pertinent.


Ressources méthodologiques et annexes

Rôles de la collectivité en charge du PLPDMA
  • Identifier les acteurs et actions pour le diagnostic local
  • Remonter de l’information pour le recensement national
  • Diffuser de l’information/des outils nationaux
  • Communiquer
  • Être éco-exemplaire
  • Mobiliser des acteurs et développer des partenariats
  • Proposer des aides méthodologiques/formations
  • Proposer des aides financières et/ou logistiques