Élaborer et conduire avec succès un PLPDMA

Établir un diagnostic des déchets et pratiques des administrations publiques et de leurs établissements : fiche-action

Repères
  • Axe du PNPD concerné : 12. Des administrations publiques exemplaires en matière de prévention des déchets
  • Action du PNPD déclinée : 12.1. Mettre en place un outil de caractérisation et de quantification des déchets des administrations publiques

De quoi s’agit-il ?

Réaliser un diagnostic, au sein d’une administration publique ou d’un établissement, d’un service, d’un site, ou sur l’ensemble des administrations et établissements publics du territoire, portant sur :
  • Les quantités et la typologie de déchets produits par les différentes activités, et le coût de ces déchets ;
  • Les comportements et attentes des agents, directeurs et élus, et le cas échéant des usagers.


Quels enjeux ?
  • La réalisation d’un diagnostic détaillé est une base indispensable à l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan d’action efficace, ciblant les enjeux prioritaires. C’est aussi la base du suivi et de l’évaluation de l’impact des actions, pour s’inscrire dans une démarche d’amélioration continue.
  • La réalisation du diagnostic est l’occasion de lancer la mobilisation et la sensibilisation de l’ensemble des acteurs de l’administration.
  • Ce diagnostic vient compléter et préciser le diagnostic de territoire (si possible en tant que sous-partie).
Gisement d’évitement : pas d'estimation
Potentiel de réduction : pas d'estimation
 
 

Objectifs de l’action

  • Connaître aussi précisément que possible la situation en matière de production de déchets, de comportements et de pratiques.
 
 

Exemples de mise en œuvre

Exemples de déroulement d’un diagnostic à l’échelle d’une collectivité ou d’un établissement :
  • Quantifier et caractériser l’ensemble des déchets produits par la collectivité (caractérisation simplifiée) ou, si ce n’est pas possible, au moins de certains services (administratifs, restauration, entretien des espaces verts...) et certains flux (papier, biodéchets...), par un membre de l’équipe projet, un stagiaire, un prestataire ;
  • Mener une enquête qualitative auprès des agents (questionnaires), des services et directions (entretiens en face à face) pour évaluer leurs perceptions, les pratiques déjà existantes et valorisables, leurs attentes ;
  • Mobiliser agents, directions et élus en leur présentant l’état des lieux ainsi réalisé à l’occasion d’une réunion ;
  • Diffuser les résultats du diagnostic via les moyens de communication interne, avec l’appui du service ressources humaines et/ou communication ;
  • Communiquer en interne sur les résultats obtenus.
Exemples de mise en œuvre à destination des collectivités territoriales, communes et établissements du territoire :
  • Identifier, dans chaque structure, au moins un responsable « éco-exemplarité », qui pourra conduire un diagnostic (et plus largement l’animation d’une démarche éco-exemplaire) et au besoin, lui proposer une formation ;
  • Proposer un accompagnement technique pour réaliser ce diagnostic (prestataire ou responsable éco-exemplarité de la collectivité pilote du PLPDMA) ;
  • Mettre à disposition un guide méthodologique et des outils pour réaliser le diagnostic (outils de l’ADEME ou outils utilisés par la collectivité pilote).
 
 

Éco-exemplarité des collectivités

 

Exemples de partenaires à associer

Points de vigilance
  • Conduire le diagnostic interne en même temps que celui du territoire, lorsque cela est possible, au moins lors de la révision du PLPDMA.
  • Se baser sur la méthodologie proposée dans la partie 1 pour conduire et exploiter le diagnostic.
  • Conduire le diagnostic de façon participative, en impliquant des référents au sein de chaque service.
  • S’appuyer sur le diagnostic et ses résultats pour amorcer la sensibilisation.
 
 

Évaluation

Indicateurs de suivi

Quantités évitées : sans objet
Changement de comportement : sans objet
Activité :
  • Nombre de collectivités, communes, établissements, ayant conduit un diagnostic interne.

Impact socio-économique et financier

Indicateurs-clés à mesurer :
  • Coût du diagnostic (temps interne, voire externe, requis pour l’évaluation, la mise au point d’éventuels tableaux de bords, la recherche d’informations) à prendre en compte au moins partiellement dans le calcul des impacts socio-économiques des actions impactant les quantités de déchets.

Impact environnemental

Non pertinent pour un diagnostic.
Voir les rubriques ad hoc pour les actions de prévention conduites suite au diagnostic.
 
 

Ressources méthodologiques et annexes

Rôles de la collectivité en charge du PLPDMA
  • Identifier les acteurs et actions pour le diagnostic local
  • Remonter de l’information pour le recensement national
  • Diffuser de l’information/des outils nationaux
  • Communiquer
  • Être éco-exemplaire
  • Mobiliser des acteurs et développer des partenariats
  • Proposer des aides méthodologiques/formations
  • Proposer des aides financières et/ou logistiques