Élaborer et conduire avec succès un PLPDMA

Encourager et promouvoir l’économie de la fonctionnalité : fiche-action

Repères
  • Axe du PNPD concerné : 2. Augmenter la durée de vie des produits et lutter contre l’obsolescence programmée
  • Action du PNPD déclinée : 2.3. Évaluer, développer et promouvoir l’économie de la fonctionnalité

De quoi s’agit-il ?

Concrètement :
  • Le consommateur n'achète plus un véhicule mais sollicite un prestataire qui lui fournit un service de mobilité, facturé à l’usage, c’est-à-dire au kilomètre parcouru ;
  • Le professionnel n'investit plus dans un photocopieur, mais contracte une solution d'impression où la copie est facturée à l’unité.
Cette approche concerne avant tout les producteurs de biens et services, mais dans le cas présent, la notion d’économie de la fonctionnalité sera élargie à l’échange, l’auto-partage ou encore la location dans les situations où l’efficacité des ressources est renforcée. Les offres de performance d’usage (combinant plusieurs produits et services, par exemple, contrats de performance énergétique au lieu de vente de chaudière et de services d’isolation) s’inscrivent dans une dynamique servicielle (centrée sur le service et l’usage). Elles font aussi partie du champ de l’économie de la fonctionnalité. La collectivité peut devenir partie prenante de la solution proposée.
 
 
 
Quels enjeux ?
  • Environnementaux : gestion efficace des biens et des matières (allonger la durée de vie des produits, intensifier leur utilisation et leur réparation éventuelle, ainsi que la valorisation matière de leurs composants lorsqu’ils sont réparés ou deviennent des déchets), adaptation de l’offre au juste besoin des clients, prise en compte de la performance environnementale dans l’offre de l’entreprise, modèle basé sur la qualité et la performance et non sur les volumes de biens vendus (valorisation de la part immatérielle de l’offre).
  • Socio-économiques : passer d’emplois industriels, peu qualifiés et délocalisables, à des emplois de service, plus qualifiés, locaux et stables, tournés vers la relation humaine.
Gisement d’évitement : pas d'estimation
Potentiel de réduction : pas d'estimation


Objectifs de l’action

  • Promouvoir et encourager le recours à des solutions intégrées de produits et services.
  • Contribuer à stimuler l’économie de la fonctionnalité.
 

Exemples d’actions à mettre en œuvre

Exemples d’actions à destination des ménages :
  • Sensibiliser les ménages à l’intérêt de recourir à des solutions intégrées de produits et services (partage, location...) ;
  • Réaliser un guide, annuaire et/ou site Internet dédié à l’économie de la fonctionnalité, ou à l’allongement de la vie des produits de façon plus globale ;
  • Développer des dispositifs de prêt ou location d’objets (ex. : location de matériel de jardinage ou de bricolage (« bricothèque ») ; location ou prêt/partage de jeux et jouets (« ludothèque »), service de mise à disposition, reprise et lavage de gobelets réutilisables, de couches lavables, etc.) tout en s’assurant que ces dispositifs s’inscrivent bien dans une logique d’économie circulaire et de réduction de la consommation de ressource.
Exemples d’actions à destination des acteurs économiques :
  • Sensibiliser les acteurs économiques à l’intérêt, notamment financier, de l’économie de la fonctionnalité ;
  • Informer les acteurs économiques des aides possibles pour développer l’économie de la fonctionnalité ;
    voir 3.3. Donner une visibilité aux soutiens financiers d’actions favorisant la prévention des déchets
  • Faire connaître l’offre en matière d’économie de la fonctionnalité au public ;
  • Soutenir des projets de démonstration innovants portés par des acteurs du territoire (économie « classique », ESS) proposant des solutions intégrées de produits et services (location lavage de couches réutilisables, location de petits électro-ménagers de cuisine et offre d’une « expérience culinaire », solutions de performance énergétique...), via des appels à projets par exemple ;
  • Faire connaître les réseaux existants (centres de ressources, de rencontre et de soutien pour les collectivités, les entreprises, les associations, les chercheurs) ou en susciter la création.
 
 

Éco-exemplarité des collectivités

Exemples de mise en œuvre :
  • Orienter la politique d’achats afin de favoriser les offres d’économie de la fonctionnalité (ex. : vélos et voitures partagés, usage de photocopieurs, contrat de performance en matière d’éclairage public...) ;
  • Penser l’ensemble de la consommation de la collectivité en termes d’économie de la fonctionnalité (énergie, biens matériels) ;
  • Sensibiliser les agents à recourir à l’économie de la fonctionnalité (achat et utilisation).
 

Exemples de partenaires à associer

  • Les instituts de recherche ou assimilés (ex. :ATEMIS, Centre international de ressources et d’innovation pour le développement durable (CIRIDD), Institut Jean-Baptiste Godin, Institut INSPIRE (Initiative pour la promotion d’une industrie réconciliée avec l’écologie et la société)).
  • Les chambres consulaires.
  • Les collectivités et services de l’État en charge du développement économique sur le territoire.
  • Les commerçants, acteurs de l’ESS et associations proposant ou susceptibles de développer une offre de produits-services (ex. : loueurs, ressourceries, location lavage de couches).
Points de vigilance
  • S’inscrire dans une dynamique de réseau afin de capitaliser sur des méthodologies d’accompagnement (ex. : méthode NOVUS - Nouvelles Opportunités Valorisant les Usages et le Service, référentiel ACMED développé par ATEMIS) et des offres de produits-services existantes, ainsi que pour progresser collectivement.
  • Développer, autant que possible si cela est pertinent à la fois d’un point de vue environnemental et économique, une offre de services à l’échelle locale offrant au client (professionnel ou particulier) la possibilité de trouver une solution à ses besoins dans un périmètre restreint.
 

Évaluation

Indicateurs de suivi

Nombre d’acteurs sensibilisés/nombre d’acteurs impliqués dans une action :
  • À décliner par action et par cible.
Changement de comportement :
  • Nombre de personnes, d’entreprises déclarant avoir utilisé un système produit-service.
 

Impact socio-économique et financier

Points-clés d’attention :
  • Il s’agit de comparer les produits à usage mono-utilisateur avec une solution intégrée de produits et services ;
  • Bien penser à l’unité fonctionnelle de la solution intégrée (à quel besoin répond la solution intégrée ? pour quel usage ?) ;
  • Raisonner en coût global, en prenant en compte tous les coûts de toutes les étapes (production, utilisation, transport, reconditionnement/maintenance/lavage, fin de vie) ;
  • Penser à la notion de redistribution de la richesse entre les acteurs ;
  • Prendre en compte les éventuels effets rebonds (en n’achetant pas certains biens et en les utilisant de façon plus ponctuelle et à moindre coût, certains consommateurs peuvent être tentés de consommer davantage) ;
  • Prendre en compte également d’autres bénéfices économiques non directement mesurables (satisfaction client, fidélisation...) ;
  • Prendre en compte les bénéfices sociaux de l’action (possibilité d’intégrer le secteur de l’ESS).
Quelques paramètres-clés à suivre :
  • Nombre d’utilisations du produit ;
  • Durée de vie théorique du produit ;
  • Systèmes logistiques dans les deux cas de figure ;
  • Fin de vie dans les deux cas de figure (dans un cas, c’est l’utilisateur final qui se défait du produit, dans l’autre c’est l’entreprise qui fournit le service).
 

Impact environnemental

Points-clés d’attention :  voir rubrique « Impact socio-économique et financier » ci-dessus.

Il est important de raisonner sur divers impacts environnementaux et notamment aussi sur la consommation de ressources, en plus des seules émissions de gaz à effet de serre (GES).
 
 

Ressources méthodologiques et annexes

Rôles de la collectivité en charge du PLPDMA
  • Identifier les acteurs et actions pour le diagnostic local
  • Remonter de l’information pour le recensement national
  • Diffuser de l’information/des outils nationaux
  • Communiquer
  • Être éco-exemplaire
  • Mobiliser des acteurs et développer des partenariats
  • Proposer des aides méthodologiques/formations
  • Proposer des aides financières et/ou logistiques