Élaborer et conduire avec succès un PLPDMA

Construire le bilan

Faire état des résultats quantitatifs et qualitatifs, en distinguant le niveau du programme (vision globale) et le niveau des actions. Un travail de communication est important à mener pour les rendre accessibles.
 
Présenter des tableaux de synthèse
  • Vision d’ensemble sur l’année de la valeur des indicateurs
  • Vision de l’évolution année après année.
( Ex. : il n’est pas judicieux d’organiser une enquête comportementale annuellement puisque l’évolution des comportements n’est visible qu’au bout de plusieurs années)
Évaluer
  • Les résultats (delta scénario souhaité/scénario réalisé)
  • Les impacts des actions lorsque les actions sont terminées (delta scénario de référence/scénario réalisé)
  • L’efficacité des actions et du programme : ratio objectifs/résultats
  • L’efficience des actions et du programme : ratio moyens/résultats
Interpréter les indicateurs relatifs à l’évolution des quantités de déchets
  • À l’aide du suivi des facteurs extérieurs au PLPDMA. Ceux-ci influencent les évolutions des quantités de DMA constatées (par ex., le niveau d’activité économique, les événements météorologiques...)
Tirer un bilan qualitatif du programme
  • Pour prendre du recul et situer les résultats du PLPDMA dans une perspective territoriale
  • Considérer la notoriété du PLPDMA, la sensibilisation des habitants, l’image de la collectivité, celle du territoire
Produire un bilan par axe 
  • Préciser les partenariats tissés pour réaliser les actions
  • Analyser et expliquer ce qui a permis d’atteindre ou non le résultat visé
  • Donner les perspectives par axe, pour montrer qu’une action n’est jamais réellement terminée et nécessite de renouveler les efforts (notamment pour entretenir les partenariats au-delà des six ans)
Présenter les perspectives à donner au programme 
  • Considérer les évolutions du territoire depuis le début de la démarche, repréciser/élargir le champ d’intervention de la collectivité en matière de prévention des déchets
  • Prendre en compte les évolutions réglementaires et les nouvelles opportunités qu’elles constituent
Actualiser l’état des lieux 
  • Suivre et enregistrer l’évolution des données qui évoluent régulièrement (par exemple les acteurs mobilisables) pour disposer d’informations actualisées pour la mise en œuvre annuelle du programme d’actions.
  • Le bilan à six ans du PLPDMA constitue un nouvel état des lieux, servant de base pour réviser le PLPDMA.