Élaborer et conduire avec succès un PLPDMA

Sensibiliser les acteurs et favoriser la visibilité de leurs efforts en faveur de la prévention des déchets : introduction

Repères
  • Axe n°10 du PNPD : sensibiliser les acteurs et favoriser la visibilité de leurs efforts en faveur de la prévention des déchets
  • Flux visés : tous flux

De quoi s’agit-il ?

Sont visés ici l’ensemble des actions visant à :
  • Informer et sensibiliser l’ensemble des publics-cibles (ménages, entreprises, acteurs publics dont les collectivités locales et les établissements scolaires) ;
  • Valoriser et diffuser les gestes et démarches de prévention menées par ces cibles.
Ces actions ont, pour la plupart, une portée transversale. Certaines sont davantage ciblées sur des catégories d’acteurs et/ou certains flux de produits/déchets et/ou certains types d’actions de prévention.
Remarque : des actions de sensibilisation spécifiques sont prévues dans d’autres axes (par ex. : en matière de déchets du BTP, de réemploi et réparation).
 
 
Quels enjeux ?
  • Accroître le niveau de sensibilisation des publics-cibles à la prévention quantitative des déchets.
  • Familiariser ces cibles (notamment les citoyens consommateurs) avec la notion de prévention qualitative (encore méconnue) et y associer des actions concrètes.
  • Faciliter le passage à l’acte (changement de comportement) en faveur de la prévention.
  • Au-delà de la démarche des pionniers, susciter l’émulation à travers la valorisation et la diffusion d’exemples inspirants et le témoignage de ceux qui les portent.
  • Partager les connaissances et bonnes pratiques entre acteurs engagés pour continuer à progresser.
  • Intégrer la démarche de sensibilisation dans une démarche environnementale plus large et dans le projet global du territoire, en créant des transversalités, synergies et cohérence.


Quel cadre stratégique au niveau national ?

Les actions de sensibilisation interagissent avec l’ensemble des politiques publiques concernant les déchets menées au plan national.
  • C’est un axe du Programme national de prévention des déchets 2014-2020.
  • Des campagnes nationales de sensibilisation à la prévention des déchets sont menées depuis 2005 par l’ADEME et le ministère de l'Écologie.
 

Quels rôles pour les collectivités territoriales en charge d’un PLPDMA ?

Les collectivités territoriales ont un rôle important à jouer en matière de sensibilisation des différents publics-cibles et de valorisation de leurs efforts en faveur de la prévention des déchets :
  • En développant des stratégies et outils de communication pour toucher efficacement ces publics-cibles et les mobiliser pour l’action ;
  • En accompagnant les changements de comportement de ces publics-cibles (notamment les ménages, les publics scolaires et les acteurs économiques) à travers l’animation de processus dédiés (opérations témoins, réseaux territoriaux d’acteurs, etc.) ;
  • En capitalisant la parole et les bonnes pratiques des pionniers et en les diffusant ;
  • En étant elles-mêmes exemplaires.
 

Quelles actions complémentaires et non déclinables en tant que telles au niveau local sont menées au niveau national ?

  • Recenser et mettre à disposition les outils de reconnaissance environnementale existants intégrant ou susceptibles d'intégrer un critère de prévention des déchets, et identifier les axes de progrès envisageables.
  • Mener une réflexion sur la lutte contre les pratiques publicitaires allant à l’encontre de la consommation durable.
  • Renforcer le rôle des éco-organismes en matière d’éco-conception.
  • Généraliser et professionnaliser le mécanisme d’éco-modulation.
  • Donner un rôle aux éco-organismes en faveur du réemploi et de la réutilisation.
  • Dresser un bilan des pratiques de sensibilisation des consommateurs via les filières REP et les renforcer le cas échéant.